05/04/2017

J'ai commencé à écrire L'affaire Madeleine Vincente le vendredi 15 juillet 2016, à Singapour, dans le bureau de Marc, juste après avoir rendu les clés de notre maison de location.

Trois jours plus tard, je suis rentrée en France puis ai vite rejoint l'île de Ré. J'ai poursuivi l'écriture du premier jet jusqu'au 21 août, à raison de 2 à 4 heures par jour.

De retour à Paris, j'ai fait une pause d'un mois, pour accueillir le déménagement venant de Singapour, nous installer, reprendre nos marques. Puis j'ai tout repris, complété, précisé, à l'aide de mes agendas et des albums photos que j'avais récupérés. Mi-septembre à mi-octobre. Cette première version était trop longue, bourrée d'anecdotes, s'éloignait souvent de la trame de l'abandon.

J'ai refait une pause d'un mois, pour laisser mûrir, prendre du recul, chercher des apparts pour mes clients. 

Mi-décembre, j'étais décidée à terminer mon récit et...

Please reload

Please reload

Posts récents
À l'affiche

Les premières pages...

20/02/2017

1/1
Please reload

BLOG

  • Facebook Classic

ME SUIVRE

Copyright © 2017 Diane de Monteynard